Audit énergétique

L’audit énergétique

L’audit énergétique est imposé, dans le cadre du bilan énergétique obligatoire, aux copropriétés de plus de 50 lots, disposant d’un système de chauffage ou de refroidissement collectif et dont le permis de construire est antérieur au 1er juin 2001.

Mais cette analyse thermique approfondie est hautement recommandée même lorsqu’elle n’est pas obligatoire et non seulement pour les logements collectifs de ce type mais aussi pour les maisons individuelles ou les bâtiments tertiaires.

En effet, l’audit énergétique permet de dresser un bilan détaillé de toutes les imperfections thermiques de la construction existante et de bénéficier de préconisations chiffrées pour améliorer le bâtiment.

Car il s’avère que le thermicien qui opère l’audit énergétique, tel un membre du bureau d’études thermiques et fluide AREHA, propose toute une gamme d’alternatives chiffrées pour optimiser les performances énergétiques et thermiques du bâtiment et répondre aux besoins des occupants en matière de confort intérieur.

Qui plus est, les solutions proposées sont en adéquation avec le budget des donneurs d’ordre et sont optimisées pour réduire les coûts au maximum et faire des économies.

Quant à sa réalisation et quel que soit le type de construction, l’audit énergétique débute toujours si possible par une visite sur site du professionnel qui prend en charge l’étude.

La visite sur site permet non seulement d’effectuer des relevés au sein du bâti mais aussi d’interroger ses occupants et de mieux comprendre leur ressenti et leurs besoins dans le domaine étudié.

Cette visite est précédée ou suivie par des études plus complexes comme celles effectuées pour des logements collectifs ou des bâtiments tertiaires, qui exigent une analyse documentaire pointue de toutes les pièces qui sont mises à la disposition du thermicien.

En effet, ce professionnel a besoin d’avoir une vue d’ensemble de tout ce qui influe ou peut influer sur les performances thermiques et énergétiques du bâtiment concerné.

Ensuite, vient la phase de l’étude proprement dite au sein de laquelle, à partir de toutes les données recueillies, le professionnel peut envisager plusieurs solutions de rénovation, par ordre de priorité, afin d’établir des propositions adaptées qui rendront toujours compte du chiffrage de l’investissement nécessaire, de l’économie réalisée et du taux de retour brut, complété par celui intégrant l’inflation des énergies dans le temps.  

nos références