Découvrir le Passif'Haus

Savoir reconnaitre une maison passive

Une maison passive est un bâtiment économe en énergie. Les pertes de chaleur sont tellement limitées qu’un faible apport de chauffage est suffisant. La puissance d’un appareil ménager (+- 2000 W), permet de chauffer confortablement une maison pendant l’hiver.

Notre bureau d’étude AREHA conçoit les maisons passives avec un logiciel de conception spécifique : le PHPP. Ce logiciel est reconnu partout en Europe pour la précision et la performance de ses calculs. Aujourd’hui, c’est plus de 20000 bâtiments en Allemagne qui ont été réalisés avec ce logiciel.

 

Réussir sa maison passive

AREHA accompagne des particuliers et professionnels dans leur projet de maison ou immeuble passif. Dès le début du projet, nous proposons une réunion afin de présenter les principes d’un tel projet :

1. Une architecture intelligente – bioclimatique

Concevoir la maison différemment selon son implantation, en prenant en compte les masques proches ou lointains pour utiliser au maximum le meilleur parti du rayonnement solaire l’hiver. L’été les brises soleils évitent la surchauffe de la maison. La compacité d’une maison permet de minimiser la surface d’échange avec l’extérieur, limitant ainsi les déperditions thermiques.

2. Une « enveloppe » performante

Concevoir une enveloppe homogène et performante sans ponts thermiques en réduisant le flux thermique au travers de l’enveloppe. L’objectif est de se dispenser d’un système de chauffage conventionnel. Tous les matériaux sont possibles. Une maison passive ne veut pas forcément dire écologique !

3. Les fenêtres

Les vitrages d’une maison sont l’un des points principaux de perte d’énergie. Dans le même temps, ils permettent l’apport passif en énergie solaire. Dans les maisons passives sont donc utilisés des menuiseries à triple vitrage certifiées*.

4. Un périmètre  « enveloppe » étanche à l’air

Concevoir la maison sans fuite d’air chaud au travers de l’enveloppe. L’enveloppe doit être la plus hermétique possible afin limiter les pertes de chaleur. Un test d’étanchéité à l’air est obligatoire en fin de travaux.

5. La ventilation

Le renouvellement de l’air d’une maison passive est essentiel du fait même de son étanchéité. Il faut obligatoirement mettre en place une ventilation mécanique contrôlée à double flux à haut rendement certifiée qui permet de récupérer l’air vicié et de le renouveler par l’air sain de l’extérieur.

 

* C’est le PassivHaus Institut qui certifie les composants.

nos références